News / Travaux
 

Chée de Louvain
du 10/01 au 20/03

Chée de Bxl
du 29/11 au 29/12

RN238
du 20/10 au 29/03/11


Chée des Collines
du 18/10 au 31/12

N4
du 27/11 au 15/02

 
Archives
 
 
Publicité
 
Vous désirez prendre contact avec notre conseiller publicitaire pour une insertion dans notre prochain magazine ou sur notre site. Envoyer-nous un mail.

Philippe Henkart
0472/43 22 11
philippe@mobilwavre.be
 
Partenaires
 
 
 
 
 
 
Dossier spécial “Bien-être”
 
 

Aujourd’hui, des études scientifiques ont confirmé l’importance d’une alimentation variée et équilibrée.
Cependant, la définition d’une alimentation variée et équilibrée ne va pas de soi. Faites le test autour de vous, interrogez vos amis, voisins, parents et demandez-leur de quoi se compose une alimentation équilibrée. Vous recevrez autant de réponses qu’il n’y a de personnes consultées.
Pourtant, les nutritionnistes vous le diront, manger équilibré, c’est facile ! Il suffit d’un peu de bon sens. Et surtout, penser que manger est le seul moyen de satisfaire 100% de nos besoins nutritionnels. Structurer les repas, c’est penser à ce que l’on va manger et pas simplement se satisfaire d’une pizza ou de pâtes tous les soirs. Outre les lipides et les glucides présentes dans les plats cités auparavant et importantes pour l’énergie, il ne faut pas oublier les protéines pour que le corps puisse fabriquer des cellules, des fibres pour le transit intestinal, des minéraux, des vitamines, … Les grands esprits pratiques déploreront le fait qu’aucun aliment ne rassemble tous ces nutriments. Les gourmets apprécieront la variété des goûts et des saveurs des aliments nécessaires à un repas équilibré. Petit rappel pour ceux qui ont séché les cours de biologie. Un repas équilibré doit être composé de :
- une portion de viande, poisson ou œuf comme source de protéines et de fer (les végétariens optent pour un aliment équivalent du monde végétal tels que les légumes secs, les céréales ou le soja),
- un plat de féculents, de légumes secs ou de pain, en tant qu’apport de glucides, de fibres et de minéraux,
- des légumes et fruits plusieurs fois par jour,
- un produit laitier pour le calcium,
- un corps gras pour les acides gras essentiels et certaines vitamines
- et de l’eau, essentielle pour l’hydratation et l’apport de minéraux.
Vous avez une envie irrépressible d’un steak saignant ? Pas de problème. Pour respecter l’équilibre du repas, faites votre menu autour de cet ingrédient en y ajoutant des féculents (pâtes ou riz), des tomates comme légume et un laitage en dessert.
Vous ne voulez pas manger un yaourt après le repas ? A nouveau, pas de problème. Vous pouvez le consommer en guise de goûter ou après le repas du soir. L’important, c’est de faire l’équilibre sur une journée, voire sur une semaine. Ainsi, s’il vous arrive de trop manger ou trop gras lors d’une sortie au restaurant, ne culpabilisez pas ! Et réduisez les proportions dans les jours suivants ! Bon appétit !Les Alicaments, vraiment efficaces ?
Depuis quelques temps, on a vu apparaître sur le marché des nouveaux produits : ceux que l’on appelle les alicaments. Ils se veulent à la fois aliments et médicaments. Mais s’agit-il vraiment de quelque chose d’efficace ou bien d’un ènième argument de vente supplémentaire ?
Ces aliments, ce sont parfois des yaourts enrichis comme ceux au bifidus actifs, les jus de fruit multivitamines, les œufs aux acides gras Oméga 3, du lait enrichi en fer et en calcium, …
Ces alicaments sont des aliments artificiellement enrichis en nutriments divers, à qui l’on prête une vertu bénéfique pour la santé. Certains rétabliraient le transit intestinal, d’autres lutteraient contre l’excès de mauvais cholestérol ou favoriseraient la croissance osseuse...
La science connaît mieux les mécanismes des relations entre alimentation et santé mais la part de mystère reste encore grande.
Les aliments fonctionnels, supposés améliorer telle ou telle fonction du corps, n’ont pas encore fait leur preuve. Loin de là. D’autant plus qu’une alimentation diversifiée doit normalement apporter l’ensemble des nutriments nécessaires à une bonne santé. On ne connaît pas l’effet d’une « surdose » ou si tout simplement ces nutriments supplémentaires sont éliminés naturellement ou non. La nutrition est et reste une science complexe. Plus complexe qu’une addition de nutriments dosés au milligramme près que l’on ingérerait quotidiennement.
Aujourd’hui en Europe, les aliments fonctionnels ne peuvent pas être présentés avec des allégations de prévention ou de traitement d’affections humaines. Mais ce n’est pas le cas aux Etats-Unis ou en Asie où l’on trouve des boissons anti-cancer ou encore des chewing-gums contre le rhume. Mais cette interdiction européenne n’empêche l’arrivée sur le marché de ces alicaments avec des propriétés « scientifiquement » prouvées

 
   
     
 
     
 
 
Derniers reportages
 
 
La bataille oubliée
 
   
 
Festival du rire 2010 (2)
 
 
Festival du rire 2010 (1)
 
 
 
Cover
 
 
septembre
2011
 
   
depuis le 15 août 2005

Partager ce contenu
MobilWavre® est une production de JCD graphique éditions - Voie du Maréchal Ney, 12 - 1300 WAVRE - 010-45 41 22 • last revised 2012-02-28
Retrouvez MobilWavre sur

La reproduction, même partielle des textes, logos, photos est interdite sauf accord signé de la direction de MobilWavre®.
mail:info@mobilwavre.be