Ils nous font confiance
FORUM


Vous nous posez des questions...
Dans la mesure du possible, nous vous répondons ! info@mobilwavre.be

 

LE SERVICE DES TRAVAUX

Le service des travaux de la ville de Wavre vous communique les voies communales fermées momentanément à la circulation

RANDONNÉES
ACTIVITÉS


Vous êtes l'organisateur d'une randonnée, d'un rallye automobile ou pédestre, une course cycliste ou encore une activité relative à la mobilité. Faites-nous parvenir un mail, votre annonce sera placée sur notre site.
info@mobilwavre.be
Ou un article vous sera consacré dans notre magazine.


MAGAZINE


Vous n'avez pas reçu notre magazine, vous êtes interessé d'en recevoir un exemplaire envoyez-nous un mail info@mobilwavre.be


PUBLICITE

 

Vous désirez prendre contact avec notre conseiller publicitaire, pour une insertion dans notre prochain magazine ou sur notre site internet. Envoyez-nous un mail.

Denis Evrard
Tél: 0497/41 63 86

prochaine parution
avril 2010

 

depuis le 15 août 2005

 

Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

la reproduction, même partielle des textes, logos, photos est interdite sauf accord signé de la direction de MobilWavre©

Bobby pourrait être un héros de bande dessinée. Mais il est plus que cela. Personnage culte dans la recherche de la sécurité routière pour les enfants, il va d'école en école dispenser son savoir et ses conseils dans toute la province du Brabant wallon. Une belle plume à mettre au chapeau de la police de Wavre qui se trouve à la base de cette action simple, efficace et bien assimilée sur le terrain par les enfants.
Qui est Bobby ? Pour nous en parler, nous avons rencontré madame Paule Soetewey, la directrice de l'Ile aux Trésors, une école communale de Wavre réservée aux tout petits: "Partenaire de route des enfants, Bobby est le personnage central d'une campagne d'affichage et de signalisation visant à sensibiliser tous les usagers de la route, dans leur situation spécifique. Bobby, tel un personnage de dessin animé, donne ses conseils et les rappelle à chaque fois que la situation l'impose. C'est clair que son message passe facilement auprès des écoliers et des jeunes en général. Mais il ne fait pas de doute non plus qu'il rend les automobilistes plus attentifs."
Pour madame Paule, le Bobby des enfants a pris les traits du policier Daniel Wiame qui dispense ses conseils dans les cours d'écoles. Madame Paule : "La piste mobile qui permet au policier wavrien Daniel Wiame d'apprendre aux jeunes de déjouer les pièges de la route fera aussi école. En effet, le gouverneur envisage d'en acquérir une semblable à destination de toutes les écoles de la province après avoir pris avis auprès de l'Institut Belge de Sécurité Routière. C'est génial".
Mais lorsque l'on rentre dans le bureau de madame Paule, on ne sait pas toujours quand on va en sortir. Surtout lorsqu'elle aborde un sujet qui lui tient autant à coeur que la sécurité des enfants:
"La sécurité routière des enfants a toujours été une préoccupation de l'Ile aux Trésors. Dès les années 80, sous l'impulsion de Jean Rolin, nous avons mené des actions de sensibilisation soutenues par l'ensemble des professeurs et par la police."
Comme se déroulent les opérations de sécurité routière à l'Ile aux Trésors ?
Madame Paule:"Au départ, il n'y a que des actions pratiques avec les tapis, les bandes blanches, un carrefour, un passage à niveau. Mais à partir de 2003, nous y avons inclus pour chaque classe, une heure de théorie avec des illustrations, des exercices sur la pose de la ceinture de sécurité, des autocollants, des folders auxquels on a ajouté, bien entendu, les exercices pratiques dans la cour, avec un circuit urbain et ses feux rouges, ses passages pour piétons. Les enfants doivent amener leur vélo et on fait des jeux de rôle avec des mises en situation. Chaque année, les opérations de sensibilisation à la sécurité routière évoluent".
Ces actions se déroulent merveilleusement bien, pour reprendre l'expressions de notre interlocutrice qui ajoute:
"Il faut dire que Daniel Wiame a un vrai sens du contact avec les enfants. Tant pour la théorie que pour les exercices sur le circuit. Pourtant, notre Bobby n'a pas facile avec un public d'enfants âgés de 30 mois à 6 ans. Il faut savoir que c'est le même circuit pour tous. C'est la meilleure façon de cultiver les premiers réflexes. Vous savez, apprendre à donner la main à ses parents, à s'arrêter à un feu rouge, à être prudent, cela s'apprend dès le plus jeune âge. Daniel a l'art de faire prendre conscience aux enfants des dangers de la route. Au fil des ans, les enfants changent. Et il est capable d'ajouter, à chaque passage chez nous, un plus aux acquis des enfants".
Avec des résultats probants ?
Madame Paule se veut à la fois rassurante et très enthousiaste:
"Les résultats sont excellents. J'en veux pour preuve que les enfants parlent de ces actions sécurité routière à leurs parents. Les enfants communiquent leurs acquis et à la limite, les petits commencent à conseiller les grands. Et c'est là que je ressens une de mes plus grandes satisfactions face à l'action sécurité routière. Je sens que les parents sont non seulement attentifs aux conseils de leurs enfants, mais ils sont aussi réceptifs. Les parents sont à la fois des conducteurs et des piétons et par conséquent, ils s'impliquent dans la démarche et mettent les conseils des enfants en pratique. Une façon d'encourager les petits"
Nous ne quitterons pas madame Paule sans avoir pris connaissance de son souhait, lancé en clin d'oeil à qui de droit :
"Je souhaiterais pouvoir faire un jour une sorte de promenade encadrée en vélo en ville avec les enfants, en guise de test grandeur nature, pour évaluer la réaction des enfants. Cela pourrait se faire en élargissant progressivement le circuit. En passant du tapis à la cour; de la cour aux piétonniers, des piétonniers au centre-ville . Pourquoi pas ? "
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mobilwavre® est une production de JCD graphique éditions - Voie du Maréchal Ney, 12 - 1300 WAVRE - 010-45 41 22 • last revised 22-01-2010