Ils nous font confiance
FORUM


Vous nous posez des questions...
Dans la mesure du possible, nous vous répondons ! info@mobilwavre.be

 

LE SERVICE DES TRAVAUX

Le service des travaux de la ville de Wavre vous communique les voies communales fermées momentanément à la circulation

RANDONNÉES
ACTIVITÉS


Vous êtes l'organisateur d'une randonnée, d'un rallye automobile ou pédestre, une course cycliste ou encore une activité relative à la mobilité. Faites-nous parvenir un mail, votre annonce sera placée sur notre site.
info@mobilwavre.be
Ou un article vous sera consacré dans notre magazine.


MAGAZINE


Vous n'avez pas reçu notre magazine, vous êtes interessé d'en recevoir un exemplaire envoyez-nous un mail info@mobilwavre.be


PUBLICITE

 

Vous désirez prendre contact avec notre conseiller publicitaire, pour une insertion dans notre prochain magazine ou sur notre site internet. Envoyez-nous un mail.

Denis Evrard
Tél: 0497/41 63 86

prochaine parution
avril 2010

 

depuis le 15 août 2005

 

Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

la reproduction, même partielle des textes, logos, photos est interdite sauf accord signé de la direction de MobilWavre©

Le partage de la route est l'affaire de tous

Avec le retour du printemps, on assiste aussi au retour des usagers dits faibles de la route. Nous sommes subitement beaucoup plus nombreux à utiliser les espaces publics. Tout simplement parce que bon nombre nos déplacements retrouvent soudain une place privilégiée dans notre espace-loisirs: promenades, ballades, excursions, joggings.. reviennent en bonne place dans les emplois du temps. Bien sûr, la voiture reste la reine du macadam dans un espace qu'elle doit tout simplement réapprendre à partager avec d'autres. Chaque année, l'Institut Belge de la Sécurité Routière, les pouvoirs locaux et provinciaux, les associations de cyclistes, le RACB, etc, demandent aux automobilistes de redoubler de vigilance, multiplient les conseils de prudence et demandent aux plus forts de penser au plus faibles. Des conseils qui ne semblent pas inutiles si on en juge au nombre d'accidents qui chaque année agrandissent la série des victimes de la route et jalonnent tristement les colonnes des faits divers dans vos quotidiens. Il est vrai que les accidents impliquant un ou des usagers faibles font statistiquement plus de dégâts corporels que les accidents entre automobilistes et deviennent ainsi ce que l'on appelle plus communément (hélas) des drames de la route. Il nous semble important de retaper sur le clou régulièrement négligé et de rappeler aussi aux usagers dits faibles, qu'ils ont des devoirs élémentaires de self-protection à appliquer. Prenons cette image tellement fréquente que nous en arriverions à la banaliser: est-il logique de remarquer ce cycliste roulant gaillardement sur la route, le long du piste cyclable, tout simplement parce que la route lui paraît en meilleur état que la piste qui lui est réservée ? Autre image tout aussi banale, sans doute parce que nous nous y voyons parfois, celle de ce piéton qui traverse la rue entre deux passages cloutés qui lui sont réservés mais qui se trouvent à quarante mètres ? Vous avez bien entendu la réponse à ces deux questions. Tout le monde a la réponse à ces questions. Mais cela n'a jamais empêché les accidents facilement évitables. Pourquoi ? Réfléchissez-y.
Le partage de la route est aussi, bien sûr, une question de civisme de tous. Le civisme urbain et citoyen passe notamment par le respect du code de la route, mais aussi par la politesse et la convivialité entre usagers. Faire une queue de poisson à un autre automobiliste afin de lui piquer la dernière place de parking repérée dans l'artère n'est pas un fait isolé, même si l'exemple semble assez "fortiche".
L'espoir
Avec le niveau des nouvelles amendes, on peut espérer un meilleur respect des zones 30 ou 50, des règlements de parkings etc etc.
Mais la route partagée ne redeviendra vraiment un plaisir que lorsque la discipline sera librement consentie, uniquement gérée par des règles de savoir-vivre et de respect. C'est-à-dire des choses qui s'apprennent dès la plus tendre enfance. C'est dire si la prudence, bien sûr, mais aussi la prévention et la sensibilisation seront une fois de plus, les mères porteuses de la sécurité. A ce sujet, il faut savoir qu'à Wavre, de vastes opérations visant à un meilleur partage de la route pour une sécurité accrue sont prévues durant cet été. Divers partenaires ont programmé des journées thématiques à ce sujet. Par ailleurs, la ville vit actuellement les étapes successives de la mise en place de son plan de sécurité routière. Plus que jamais, cela implique des efforts de compréhension mutuelle de la part de tous les usagers. C'est à ce prix que sous peu, la cité du Maca pourra être citée en exemple comme ville voitures-motos, vélos, piétons admis. Personne, bien entendu, ne s'en plaindra.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mobilwavre® est une production de JCD graphique éditions - Voie du Maréchal Ney, 12 - 1300 WAVRE - 010-45 41 22 • last revised 22-01-2010