Ils nous font confiance
FORUM


Vous nous posez des questions...
Dans la mesure du possible, nous vous répondons ! info@mobilwavre.be

 

LE SERVICE DES TRAVAUX

Le service des travaux de la ville de Wavre vous communique les voies communales fermées momentanément à la circulation

RANDONNÉES
ACTIVITÉS


Vous êtes l'organisateur d'une randonnée, d'un rallye automobile ou pédestre, une course cycliste ou encore une activité relative à la mobilité. Faites-nous parvenir un mail, votre annonce sera placée sur notre site.
info@mobilwavre.be
Ou un article vous sera consacré dans notre magazine.


MAGAZINE


Vous n'avez pas reçu notre magazine, vous êtes interessé d'en recevoir un exemplaire envoyez-nous un mail info@mobilwavre.be


PUBLICITE

 

Vous désirez prendre contact avec notre conseiller publicitaire, pour une insertion dans notre prochain magazine ou sur notre site internet. Envoyez-nous un mail.

Denis Evrard
Tél: 0497/41 63 86

prochaine parution
avril 2010

 

depuis le 15 août 2005

 

Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

la reproduction, même partielle des textes, logos, photos est interdite sauf accord signé de la direction de MobilWavre©

Impôts et poubelles: ça va faire mal !


A l’heure où tout augmente, cette nouvelle ne va pas faire des heureux ! Après de longues années de «paradis fiscal», la Ville de Wavre va augmenter son impôt communal. Et cela aussi bien en ce qui concerne l’impôt des personnes physique que le précompte immobilier. Le temps des vaches grasses est bel et bien terminé !
Mais pourquoi maintenant ? La Ville aurait-elle été moins bien gérée depuis l’ère Charles Michel ? Que nenni. Même si l’objectif est d’augmenter les recettes communales, c’est tout d’abord pour compenser d’autres pertes… prévues bien évidemment, mais peut-être mal estimées. Si la Ville se retrouve aujourd’hui en déficit, c’est à cause d’une accumulation de situations sur lesquelles elle a peu de prises. «La libéralisation du marché de l’électricité est le premier facteur», explique Charles Michel «Jusqu’en 2006, c’est-à-dire jusqu’à la libéralisation, la Régie de l’électricité rapportait 6.4 millions d’euros.» Aujourd’hui, ces recettes seront de l’ordre de 1,3 million d’euros pour l’année 2007. «Les experts estimaient que nous pouvions tabler sur une diminution de 50% des recettes. Nous ne nous attendions donc pas à cette chute spectaculaire», précise le bourgmestre.
Autre facteur : la suppression de la dotation à la Ville de Wavre en tant que chef-lieu de la province du Brabant wallon. Conséquence : un trou supplémentaire de 867.000 euros. «Nous pensions que cette dotation était chose acquise», ajoute-t-il «Mais il semble que ce ne soit pas le cas. Nous sommes donc face à une situation surréaliste qui fait de Wavre le chef-lieu le plus sous-financé de la Région wallonne !»
Ajoutez à cela le Réforme fiscale, qui, si elle a permis de faire faire des économies au citoyen, elle a également par conséquent diminué les recettes des communes. En effet, les taxes communales représentent un pourcentage de la fiscalité globale. Si celle-ci diminue, l’impôt communal diminue également.
Des recettes imprévues sont également venues grever le budget communal : réhabilitation de la décharge de Basse-Wavre, engagement de 18 personnes au service incendie et augmentation du coût de chauffage des bâtiments communaux.
Résultat : les finances communales vont quitter une situation bénéficiaire pour entrer dans une situation de dettes. «Si l’on voulait maintenir le budget à l’équilibre et garder toutes les possibilités d’actions de la Ville, il fallait bien augmenter les impôts», regrette Charles Michel.
Concrètement, en ce qui concerne le portefeuille du citoyen, voici ce qui va changer: pour l’impôt des personnes physiques ( plus connu en tant qu’IPP), le taux des additionnels communaux a été augmenté d’un point. Il passe donc de 5 à 6%.
En ce qui concerne le précompte immobilier, le chiffre est un peu plus frappant. Il va presque doubler en passant de 900 centimes additionnels à 1400 centimes additionnels. Ces augmentations prendront effet lors de l’exercice fiscal 2008.
«Précisons tout de même, que malgré ces augmentations, Wavre reste une commune parmi les moins taxées de la Région», conclut Charles Michel. «Elle reste donc un paradis fiscal, mais un peu moins paradis qu’auparavant».

Les poubelles : aussi bientôt payantes !
Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, les poubelles vont également devenir payantes à partir de janvier 2008.
Fini donc le système des vignettes autocollantes qui permettait à chaque famille de déposer un sac d’ordures à la rue chaque semaine.
En matière de déchets, le collège a également dû revoir sa politique, contre son gré. Cette situation wavrienne de collecte gratuite des immondices était pour le moins exceptionnelle en Région wallonne. Mais dorénavant, cette dernière impose l’application du coût vérité sur les déchets. La gratuité n’était donc plus possible pour la commune. Une taxe sur les déchets va être mise en œuvre et les sacs poubelles deviendront payants à partir du 1er janvier.
Concrètement, les sacs de 30 litres et de 60 litres seront vendus en grandes surfaces au prix de 55 cents et 1 euro. Ce sont uniquement ces sacs qui pourront être utilisés à partir du 1er janvier 2008. De plus, la taxe s’élèvera à 40 euros par an pour un isolé, 60 euros pour les ménages de 2 à 3 personnes, à 75 euros pour les ménages de 4 personnes et plus et à 120 euros pour les entreprises.
Signalons que les vignettes qui n’auraient pas encore été utilisées pourront encore l’être jusqu’au 31 mars 2008.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

Mobilwavre® est une production de JCD graphique éditions - Voie du Maréchal Ney, 12 - 1300 WAVRE - 010-45 41 22 • last revised 22-01-2010