Ils nous font confiance
FORUM


Vous nous posez des questions...
Dans la mesure du possible, nous vous répondons ! info@mobilwavre.be

 

LE SERVICE DES TRAVAUX

Le service des travaux de la ville de Wavre vous communique les voies communales fermées momentanément à la circulation

RANDONNÉES
ACTIVITÉS


Vous êtes l'organisateur d'une randonnée, d'un rallye automobile ou pédestre, une course cycliste ou encore une activité relative à la mobilité. Faites-nous parvenir un mail, votre annonce sera placée sur notre site.
info@mobilwavre.be
Ou un article vous sera consacré dans notre magazine.


MAGAZINE


Vous n'avez pas reçu notre magazine, vous êtes interessé d'en recevoir un exemplaire envoyez-nous un mail info@mobilwavre.be


PUBLICITE

 

Vous désirez prendre contact avec notre conseiller publicitaire, pour une insertion dans notre prochain magazine ou sur notre site internet. Envoyez-nous un mail.

Denis Evrard
Tél: 0497/41 63 86

prochaine parution
avril 2010

 

depuis le 15 août 2005

 

Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

la reproduction, même partielle des textes, logos, photos est interdite sauf accord signé de la direction de MobilWavre©

Drogues au volant mieux détectées grâce au test salivaire


Une nouveauté dans la prévention routière fera bientôt son apparition: il s'agit de tests salivaires pour détecter la prise de drogue. Le secrétaire d'État à la Mobilité Étienne Schouppe a en effet déposé à la mi-mars sur la table du gouvernement un avant-projet de loi relatif à l'introduction des tests salivaires en matière de drogues dans la circulation. Fini donc les tests d'urine : voici le bâtonnet.
Concrètement, le projet de loi prévoit que les policiers devront respecter un ensemble de règles bien précises afin de mener ce test.
Les agents devront d'abord constater s'il existe des signes de prise récente de drogues à l'aide d'une check-list qui sera standardisée. Cette liste n'aura plus aucun rapport avec les tests menés jusqu'à présent comme marcher sur une ligne droite. Si la check-list indique une suspicion de prise de drogue, l'agent pourra alors passer au test salivaire proprement dit. Ce test consiste en un bâtonnet que l'on passe sur la langue. Ce test, s'il réagit positivement, permettra de déterminer la famille de drogue qui a été consommée par l'automobiliste.
Si le test confirme que la prise de substance influence la conduite, le permis de conduire sera alors directement retiré à l'automobiliste pour une période de 12 heures. Il s'agit là d'une mesure de prévention et de sécurité. Par la suite, une analyse plus poussée sera alors menée en laboratoire agréé qui permettra de déterminer le type de drogue consommée et le taux d'intoxication au moment du test.
Le grand avantage de ce test salivaire, c'est qu'il diminue le nombre de faux positifs car il ne détecte que l'usage de drogues dans les douze dernières heures. Le test permet également une simplification de la procédure. La précédente prenait entre 1h et 1h30.
Pour rappel, un conducteur qui roule sous l'influence de drogues risque une amende allant de 1.100 euros à 11.000 euros ! En cas de récidive dans les trois ans, le conducteur est déchu de son permis de conduire et le montant de l'amende passe à un montant allant de 2.200 euros à 27.500 euros ! Ces sommes vous paraissent élevées ? Une étude néerlandaise a démontré qu'un automobiliste drogué a un risque 25 fois plus élevé d'avoir un accident grave qu'un conducteur clean.
Un homme averti...

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mobilwavre® est une production de JCD graphique éditions - Voie du Maréchal Ney, 12 - 1300 WAVRE - 010-45 41 22 • last revised 22-01-2010